Nov 13

Vente de Solidarité Emmaüs à Chauvigny

Venez à Chauvigny pour le Bric à Brac salle de la poterie

Vous trouverez des vêtements , des bibelots, des jouets, des vêtements relookés  et beaucoup de choses.

Venez fouillez et par vos achats vous aiderez la communauté

Lien Permanent pour cet article : http://www.emmaus-chatelleraudais.org/2017/11/13/vente-de-solidarite-emmaus-a-chauvigny/

Oct 01

Grande vente de Solidarité Emmaüs

Grande vente d’automne : vaisselle, livres, vêtements au Kg.

Vous trouverez également de la Hifi, des petits meubles relookés. Venez en famille les 13, 14, 15 octobre prochain vous pourrez fouiller et découvrir les vêtements recherchés, le livre inattendu et bien d’autres choses et tout cela pour pas cher.

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.emmaus-chatelleraudais.org/2017/10/01/grande-vente-de-solidarite-emmaus/

Août 19

VENTE DE SOLIDARITÉ à LA ROCHE POSAY

            Emmaüs présente sa vente de rentrée à la Roche Posay

Il y aura des vêtements, des bibelots, de la vaisselle, des petits meubles, des livres et beaucoup d’autres choses…. Venez fouiller et par vos achats aider la communauté d’Emmaüs.

Lien Permanent pour cet article : http://www.emmaus-chatelleraudais.org/2017/08/19/vente-de-solidarite-a-la-roche-posay/

Août 08

Comment utiliser vos vieux Vinyls

L‘art de récupérer nos vieux objets qui n’ont plus de valeur, il suffit de dessiner un profil connu ou bien celui de vos proches.

                 Pour la découpe c’est plus délicat il faut une scie très fine

 

Ce profil a été réalisé par J. Chevillon, nous étudions d’autres réalisations.

Christian

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.emmaus-chatelleraudais.org/2017/08/08/comment-utiliser-vos-vieux-vinyls/

Avr 15

Appel de Bruno lors de la présentation du film Un paese di Callabria au Cinéma les 400 coups

Ce qui se vit depuis 20 ans (la Communauté de Châtellerault a 35 ans d’âge) à travers l’accueil important de migrants en famille, c’est une aventure commencée dans l’innocence du « OUI il y a de la place, on va vous trouver un toit ».
Depuis 20 ans, ce sont des centaines de familles, mais aussi des personnes migrantes seules qui ont été prises en charge par la Communauté, avec le plus souvent l’obtention d’un document de régularisation.
Ce sont beaucoup de coups de gueule et aussi de gestes de reconnaissance qui parcourent cette belle aventure même si elle est jalonnée de tensions.
Grâce au travail des 60 compagnes, compagnons, à l’engagement d’une vingtaine de bénévoles, amis, nous avons pu redonner le sourire à des enfants et de l’espoir à leurs parents, et cela vaut le coup d’être vécu !
Notre Communauté est le reflet d’une micro-société avec des hauts et des bas.
Depuis 20 ans, à avoir voulu ouvrir la porte à ces regards d’enfants, à ses mères fatiguées de devoir tout porter, à ces pères humiliés de ne pas être capables de protéger et mettre à l’abri leur famille.
Nous avons perdu, c’est vrai, des repères, des règles de vie et de fonctionnement etdu investir de l’argent, beaucoup, beaucoup d’argent !
Hier, nous ouvrions nos mains pour dire « viens il y a de la place », « viens on va trouver une solution ».
Aujourd’hui, c’est nous qui tendons la main parce que les demandes d’accueil affluent et que les moyens matériels et financiers de la Communauté sont de plus en plus réduits.
Notre Communauté prend en charge, notamment à travers le paiement des loyers et des charges d’énergie plus de 200 personnes dont une quarantaine de familles.
Certaines vivent en mobile home, en appartement sur Niort/Poitiers/et Châtellerault.
Dans la plupart des cas, 1 membre au moins de chaque famille hébergée participe aux activités de la Communauté : ramassage, atelier, lieux de vente.
Nous sommes une petite dizaine de français au milieu de ce carrefour des peuples qu’est la Communauté de Châtellerault.
Ce sont les migrants(es) qui en nous apportant leur vitalité, leur jeunesse, permettent à la Communauté d’avoir une activité économique importante.
Aujourd’hui notre Communauté est à un tournant de son parcours avec ce questionnement :
– Comment continuer à répondre aux demandes d’accueil quand il n’y a plus de place et plus d’argent pour prendre d’autres logements.
– Faut-il réduire l’accueil, si oui comment ?
– Ne faut-il pas se recentrer sur un fonctionnement traditionnel de la Communauté (pour Châtellerault, une quarantaine de compagnons) et élaborer aussi les contours d’une structure innovante qui pourrait prendre sous son aile toutes les autres personnes migrantes non intégrées dans la Communauté.
Questionnement accompagné par le mouvement Emmaüs-France et qui renvoie chacun, chacune des acteurs de la Communauté à sa propre histoire, à son propre parcours de vie, à ses propres doutes, certitudes et utopies.
Tout ça pour dire qu’ouvrir ses bras, son cœur, sa maison à l’étranger ce n’est pas rien, c’est terriblement bouleversant, dans le sens de devoir être plus tolérant, de perdre un esprit de propriété, d’accepter de l’autre une remise en question tout en se réinterrogeant sur ses propres valeurs.
Pour nous accompagner dans ce bouillonnement de réflexions, d’initiatives, nous avons besoin de vous.
Besoin de vous voir vous engager à nos côtés pour un coup de main dans une de nos activités de la Communauté, dans le suivi administratif de l’association et de personnes, dans l’accompagnement des plus fragiles.
Il vous faudra beaucoup d’humilité, d’abnégation, de ténacité et de bonne humeur car nous manquons de bonne humeur :
– Assaillis que nous sommes par le quotidien
– Tiraillés entre les besoins des uns et des autres
– D’avoir du temps pour effectuer leurs démarches et la nécessité de maintenir une activité économique suffisante.
Venez vous joindre à nous il y a de quoi faire !
Et si Emmaüs ne vous convient pas, adhérez à l’association « Cent pour un »
C’est à la portée de chacun d’entre nous : 5 € par mois pendant 2 ans ; si nous sommes une centaine l’Association peut prendre un appartement pour une famille en grande précarité.
L’aventure qui se vit aujourd’hui la Communauté de Châtellerault-Naintré, elle est belle !
Belle de tous ces regards d’enfants depuis 35 ans ; elle est belle de la rencontre entre toi  :- L’exclu
– Le SDF
– Le migrant
– L’étranger
Et moi qui cherche du sens à ma vie, à mon quotidien.
Je rêve qu’un jour prochain nous soyons assez nombreux, femmes, hommes, de bonne volonté, de toutes origines pour remettre en route une manifestation qui pourrait peut être à nouveau s’appeler :
« Carrefour des peuples » et j’ajouterai des Régions, parce qu’il ne faut pas que l’on s’oublie si nous voulons être porteurs et acteurs d’un tel projet et surtout capables d’accueillir l’autre !
Merci de votre attention
Bruno

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.emmaus-chatelleraudais.org/2017/04/15/appel-de-bruno-lors-de-la-presentation-du-film-un-paese-di-callabria-au-cinema-les-400-coups/

Avr 10

Vente de solidarité salle Camille Pagé à Châtellerault.

Emmaüs présente sa collection de printemps.
Vous trouverez des bibelots, de la vaisselle vintage, du mobilier de jardin, des luminaires, des livres, des vêtements et beaucoup d’autres choses.
Venez fouiller, vous vous ferez plaisir et par vos achats vous aiderez la communauté Emmaüs.

Lien Permanent pour cet article : http://www.emmaus-chatelleraudais.org/2017/04/10/vente-de-solidarite-salle-camille-page-a-chatellerault/

Fév 23

Article de la Nouvelle République 23/2/2017

Derrière la braderie de la communauté Emmaüs, se cachent le travail et la vie de plusieurs dizaines de compagnons. Rencontre.

 Ils s’appellent Christian, Fabrice, Danièle, Bernard, Cédric ou Vittorio. Jeunes ou moins jeunes, ce sont des compagnons d’Emmaüs. Ceux qui font que le mouvement fondé par l’abbé Pierre existe.

A la veille de la braderie d’hiver, organisée ce week-end au parc des expos, les gens de la communauté veulent redire ce qui fonde leurs valeurs.
« Les gens ont sans doute un peu perdu de vue ce qu’est, au fond, la communauté, explique ainsi Vittorio. Au départ, c’est l’accueil des personnes en difficulté, y compris localement, et pas seulement, par exemple, l’accueil des migrants. Emmaüs n’a jamais cessé de répondre aux besoins locaux. »

«  Chacun aide selon ses compétences, selon ses moyens  »

Aujourd’hui, entre 60 et 100 personnes travaillent au sein de la communauté de Châtellerault-Naintré pour environ 200 personnes (une quarantaine de familles) prises en charge. Les bénéficiaires sont accueillis au siège de « La Tour » à Naintré, à la ferme de Nonnes et pour beaucoup dans des logements à l’extérieur.
Parmi les compagnons, les cas sont aussi variés que l’est cette chienne de vie. « Moi, j’ai choisi d’être à Emmaüs, raconte ainsi Fabrice, abîmé par l’existence, qui a bourlingué en Vendée et dans les Deux-Sèvres avant de se poser. Je n’arrivais plus à trouver du boulot. Quelqu’un m’a dit de venir ici. Cela fait onze ans que j’y suis. »
C’est une autre histoire que racontent Danièle et Bernard, 63 ans tous les deux tombés dans la galère. Ils ont trouvé refuge à Naintré il y a deux ans. « Ça nous a permis de nous poser, de faire les papiers, de nous refaire une santé. Je pense qu’on n’en partira pas », résume Danièle.
Vittorio, 59 ans, qui fait figure de sage, raconte avoir rejoint pour sa part Emmaüs il y a cinq ans. Pour lui, c’est un choix personnel : « J’étais dans la recherche d’une dimension de vie, d’une autre philosophie. La communauté, c’est un arc-en-ciel de sensibilités et de vies différentes. Ici, chacun aide selon ses compétences, selon ses moyens. Vivre dans la communauté, ça aide justement à donner un sens à la vie. » Celui du partage tel que l’avait imaginé l’abbé Pierre ? Vraisemblablement.

Braderie vendredi, samedi et dimanche de 9 h à 18 h au parc des expositions.

bon à savoir

Chez Emmaüs, ils les appellent les « amis », des bénévoles qui ne font pas directement partie de la communauté mais qui aident au fonctionnement par leur soutien ou en prêtant main-forte.
Ils sont une vingtaine en permanence à apporter régulièrement leur aide.
Emmaüs souhaiterait élargir leur nombre car les besoins sont grands dans de nombreux domaines. Contact à la Tour de Naintré.

Franck Bastard

Lien Permanent pour cet article : http://www.emmaus-chatelleraudais.org/2017/02/23/article-de-la-nouvelle-republique-2322017/

Fév 18

Vente de solidarité au parc exposition

      des livres et beaucoup d’autres choses…
Venez fouiller, vous vous ferez plaisir et par vos achats vous aiderez la communauté Emmaüs.

Lien Permanent pour cet article : http://www.emmaus-chatelleraudais.org/2017/02/18/vente-de-solidarite-au-parc-exposition/

Jan 09

RESTITUTION DU PROJET COMMUNAUTAIRE

Les Compagnons et les Amis d’Emmaüs se sont réunis salle Robert Sauvion à Naintré pour la restitution du Projet Communautaire.

La matinée a été consacrée à la présentation du travail réalisé en établissant un état des lieux et en fixant les objectifs à atteindre. Six groupes (Compagnons et Amis) ont échangé sur les objectifs des thèmes (gouvernance, accueil, vie communautaire, activités, solidarité, environnement)

Souleymane rapporteur des différents forums

L’après-midi, Anne-Sophie a été l’animatrice de la restitution des thèmes définis au cours de la matinée

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.emmaus-chatelleraudais.org/2017/01/09/restitution-du-projet-communautaire/

Jan 08

VENTE DE SOLIDARITÉ EMMAÜS

2017petit-afiche-lencloitreVente de solidarité à Lencloître, salle des Fêtes les 13, 14, 15 janvier 2017.

Vous trouverez des bibelots, de la vaisselle, des livres, des vêtements et beaucoup d’autres choses. Venez fouiller, vous vous ferez plaisir et par vos achats vous aiderez la communauté Emmaüs.

Lien Permanent pour cet article : http://www.emmaus-chatelleraudais.org/2017/01/08/vente-de-solidarite-emmaus/

Articles plus anciens «

loading